Le secret D'Istorn: Partie 1 L’envoûtement de l'envouteuse

Aller en bas

Le secret D'Istorn: Partie 1 L’envoûtement de l'envouteuse

Message par The-weird-angel le Mer 6 Nov - 15:20

L’envoûtement de l’envoûteuse

En cet après-midi sanglant, Somnifera était partie éradiquer le mal incessant qui ronge la montée de Flambecoeur accompagnée d’Assiba, Athéna et Shânos.
En chemin, alors qu’ils combattaient durement aux côtés du peuple charr submergé par les incendiaires, ils croisèrent Istorn, un grand norn imposant et respectable.
Le bel ingénieur était passé par là pour accomplir de hauts faits et nourrir sa fierté. La victoire était sa gloire et il prônait une loyauté sans limite envers ses valeurs.  
Les quatre réfugiés lui proposèrent de les accompagner à la citadelle de la flamme où le cœur bouillonnant de violence rugissait. Il accepta avec grand plaisir. Il ne renonçait jamais à une occasion de faire valoir sa force et sa grandeur mais surtout à détruire tous ceux et ce qui répandaient le mal.

Somnifera regardait le norn, intriguée. Il portait un chapeau et un masque qui cachait presque intégralement son visage. Alors qu’Assiba et Athéna le charriaient pour le pousser à se découvrir, le norn ne cédait pas. Il exposait solennellement ses principes auxquels il ne voulait pas dérroger. Somnifera, douce et forte à la fois, le défendit aveuglément, sans vraiment savoir pourquoi, alors qu’elle ne le connaissait pas. Peut-être comprenait-elle au fond que ses valeurs étaient la force qui nourrissait son cœur d’un bon sens sans limites. A quoi bon se dévoiler au premier venu, s’il on avait décidé de rester anonyme par soucis d’efficacité ?
Il semblait déjà si beau. Somnifera n’écoutait déjà plus les taquineries de la guerrière norn et de la petite humaine. Elle était déjà en train de lire dans l’âme de l’ingénieur. Son esprit se divisa, se parsema et s’évada dans le subconscient du grand norn. Il ne pouvait le voir, ni même le savoir mais envoûtement avait entamé son processus.
Somnifera lui sourit et de son regard vert de petite chatte, elle le charma, le complimenta sur sa stature et sa prestance. Elle n’insista pas lourdement sur l’importance de son masque mais évoqua le norn qui se cachait derrière. Elle voulait toucher le cœur, faire vibrer le corps pour se glisser dans cette faille qui lui donnerait cette réponse qu’elle attendait si fermement.
Alors qu’Athéna, Assiba et Shânos se battaient avec acharnement pour escorter un groupe de charr jusqu’à la citadelle, Somnifera, par subterfuge avait lancé quelques clones à sa place. Elle avait tenu Istorn un peu à l’écart. Le grand norn ne tarda pas à faire confiance à la grande et belle envouteuse qui lui dévoila bien vite son visage pour quelques secondes avant de remettre rapidement son masque.
Somnifera relâcha toute manipulation. Elle avait enfin sa réponse. Elle avait attendu longtemps avant d’espérer un jour ressentir ce sentiment. Il était venu à elle. Enfin.
Elle souhaitait désormais qu’il ne détourne plus son regard d’elle. Elle venait de lire quelque chose dans son regard. Quelque chose de grand, de beau, de fort…

Alors qu’en chemin pour la citadelle, elle exprima son désamour pour la guerre et la violence, elle proposa une soirée dansante au beau norn. Une soirée à eux deux où ils pourraient enfin apprendre à se connaitre dans une intimité des plus totale.
Les deux norns rirent de choses futiles au milieu du chaos et des flammes. Il n’y avait plus seulement les petits papillons roses issus des envoûtements de l’envoûteuse qui venaient égailler ce ravage, il y avait désormais cette passion naissante qui faisait fleurir l’amour au sein de ce paysage de désespoir.
avatar
The-weird-angel
Admin

Messages : 69
Date d'inscription : 12/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum